Viaduc de Rocherolles

Le viaduc ferroviaire de Rocherolles enjambe la vallée de la Gartempe,
il est implanté sur 2 communes sur la rive droite, la commune de Folles, sur la rive gauche, la commune de Bersac-sur-Rivalier.

Rocherolles

Localisation du viaduc de Rocherolles


un mini parking rive gauche (sentier botanique) / commune de Bersac-sur-Rivalier, un autre parking rive droite (rocher escalade) / commune de Folles

Le site de Rocherolles

Rocherolles - la Gartempe

les protections du site de Rocherolles :
. un site inscrit
. une ZNIEFF 018- vallée de la Gartempe au viaduc de Rocherolles
. une ZNEIFF 901- vallée de la Gartempe ZNIEF = Zone Naturelle d'Intérêt Ecologique et Faunistique et Floristique

. La richesse environnementale de la vallée de la Gartempe a justifié sa protection dans le cadre du
programme Natura 2000

Le Viaduc de Rocherolles

Caractéristiques techniques
Cette oeuvre monumentale est haute de 54,60m et longue de 187m,
3 piles inférieures soit 4 arches et 7 piles supérieures soit 8 arches.

Rocherolles - le viaduc

La construction
En 1852, sous la direction de l'ingénieur en chef M. de Leffe, les travaux commencent.
Durant les travaux, M de Leffe séjourne au château de Montaudre à Fromental.

Environ 2 000 hommes de tous les corps de métier y travaillèrent : mineurs, carriers, tailleurs de pierre, maçons,
charpentiers, menuisiers, forgerons, ...

Les pierres de granit étaient extraites de ce lieu mais aussi des carrières de Bersac, Folles et Fanay (Saint-Sylvestre);
des forêts entières ont été nécessaires pour les échafaudages.

Pour construire on joignit les collines surplombant la Gartempe par un fil de fer,
sur celui-ci une ficelle lestée déterminait l'aplomb de chaque pile.

Le viaduc fut terminé en 1854, le premier train y circula le 24 juin 1856.
A l'époque, il était le plus haut de France.

Le gendre de M.de Leffe étant ministre en Chine et connaissant le monde asiatique fit visiter cette oeuvre à de nombreux dignitaires dont le frère de l'Empereur du Japon; celui-ci fit don en 1864 de 12 ginkgos bilobas impériaux plantés en bordure de la place de la gare à Saint-Sulpice-Laurière.

D'après un article de C.Lacan de "Limousin Magazine" sur des documents de Dr Tailleur et Madame.

La ligne ferroviaire fut électrifiée dès mai 1935.

Fait divers : Chantage à la bombe - Menaces d'attentat du groupe AZF (03/03/2004)
La bombe du mystérieux groupe AZF a été découverte le 21/02/2004 sur le ballast du viaduc de Rocherolles à Folles (87),
menaçant la SNCF de faire sauter les voies ferrées françaises si le gouvernement ne verse pas une rançon
de 4 millions de dollars et d'un million d'Euros. Voir l'article de Libération publié le 04 mars 2004.

CPA

Rocherolles - CPA

Cartes postales anciennes
Ces trois cartes postales du début du XXème siècle montrent un paysage sans aucun arbre ou arbuste bien différent de la forêt actuelle. Les rives sont pacagées, les bergères et leurs moutons ont tracés des sentes sur les pentes de la vallée.


Trouvé

Sur le WEB  : wikipedia   /    structurae   /   Vue d'en haut A. Fradet   /   ...  

                                              haute-vienne-magazine


La Gartempe

Rocherolles - vallée de la Gartempe



La Gartempe entre en Haute-Vienne à Folles. 

Au pont Gibus (point amont du site de Rocherolles) elle coule dans une vallée boisée et encaissée avec en rive droite une falaise de grands rochers fracturés; au moulin de Coulerolles (point aval du site) la vallée s'élargit.

Les rives sauvages sont régulièrement inondées en hiver.



Rocherolles - pont Gibus

localisation du pont Gibus


En amont du viaduc, le pont Gibus porte le nom de l'ouvrier tué accidentellement lors de la construction du viaduc.

Les activités de plein air

Randonnée : deux circuits balisés parcourent le site de Rocherolles :
rive gauche sur Bersac - circuit "la Gartempe" (balisé rouge) 

rive droite   sur Folles  - circuit "des Monts et Vallées" (balisé jaune)

Rocherolles - la pêche

Pêche : la Gartempe est classée en première catégorie sur le site de Rocherolles,
son parcourt à la truite est renommée. 


La réintroduction du saumon est encours, la pêche du saumon est interdite, un comptage en aval, est réalisé à Châteauponsac.

Photo d'un saumon juvénil (relâché bien sur !)

Rocherolles - kayak


Descente en kayak : Voir le parcours du viaduc de Rocherolles - Longueur : 10 km - Classe : II et III

Rocherolles - escalade


localisation de l'escalade 


Le site a été aménagé et est géré par le CAF (Club Alpin Français)


Les anciens moulins

Rocherolles - ancien moulin


Le moulin de Rocherolles -  localisation (ou moulin Papand)


                                                                        Le moulin de Coulerolles  -  localisation

La flore de la Gartempe

Rocherolles - flore

Le site de Rocherolles se trouve à 300m d'altitude, sur les premiers contrefort du Massif Central,
sur un terrain granitique acide avec des vents dominants d'Ouest.
Les rives sauvages de la Gartempe souvent inondées sont propices a accueillir une grande variété de végétaux.
Des plantes d'influence atlantique cohabitent avec des plantes d'influence montagnarde; exemple :
la doronic d'Autriche (montagnarde) et osmonde royale (atlantique) poussent à moins de 50 m l'une de l'autre.


Rocherolles - sentier botanique


Le sentier botanique Josette Bénédetti


Ce sentier long de 1 km longe la rive gauche de la Gartempe sur la commune de Bersac-sur-Rivalier.
34 pupitres permettent de découvrir les espèces présentes sur le site de Rocherolles.


En vente :

Carte Postale de Bersac-sur-Rivalier avec le viaduc de Rocherolles
Topo guide - le sentier botanique de la Gartempe


G.Fourgeaud - dernière mise à jour de la page : 31/01/2016